Colorisation
2020, Paris

COLORISATION 2020, PARIS​

"Redonner vie à votre passé"

Ce projet découle avant tout d’une passion pour l’histoire. Ainsi j’ai entamé une série de restauration et de colorisation de portraits anciens, auxquels j’ajoute par la suite une interprétation personnelle.

Ne soyez donc pas étonnés de voir les modèles évoluer à travers des bancs de poissons, ou bien encore de voir émerger tout un tas de choses de leur crâne. Non, tout ceci sort de mon imagination et est tout à fait normal ! 

Toutes ces fantaisies ne sont pas néanmoins dénuées de sens et je me sers du passé afin de délivrer mon ressenti, sur les grands sujets de société auxquels nous faisons face aujourd’hui.

Je vous propose donc de découvrir mon mode opératoire en vidéo, ainsi qu’un échantillon de ma série en cours. Je mettrai cette dernière à jour régulièrement.

Si par un heureux hasard vous souhaiteriez acquérir l’une d’elles qui ne se trouverait pas dans la rubrique « SHOP », n’hésitez pas à m’écrire via la rubrique contact. 

Ernesto Guevara dit le "Che" réinterprété par mes soins

Booker Taliaferro Washington

Né esclave le 5 avril 1856 dans une petite plantation de tabac, nommée Hale’s Ford, dans le comté de Franklin en Virginie, mort le 14 novembre 1915 à Tuskegee dans l’Alabama, est enseignant, écrivain américain et un défenseur des droits des Afro-Américains. Il est le co-fondateur et premier président du Tuskegee Institute, devenu la Tuskegee University.

Voici la une belle histoire. Mais une histoire américaine qui n’est pas mienne.. Ainsi je rêverais de me plonger dans notre passé français à la découverte de grands personnages dont l’histoire serait passée à côté. Malheureusement le manque de clichés digitalisés accessibles me rend la tâche bien compliqué.. 

Concernant l’interprétation à faire de cette œuvre, elle est toute en légèreté : faisant référence aux fêtes universitaires à travers cette bouteille de champagne qui jaillit de son crâne et cette bouée colorée en forme de donut. Mais également au principe même de l’enseignement (en France cette fois-ci) avec ce perroquet. Animale duquel rappelons le, on attend qu’il apprenne bêtement pour répéter sans tout comprendre. Enfin, sa manche aux motifs africains vient rappeler que sa généalogie vient puiser ses racines en Afrique mais pas seulement. Cet homme, bien que perçu comme noir, était un métis. Comme indiqué plus haut, il a su croire en lui afin de s’affranchir de sa condition d’esclave et réaliser un parcours des plus remarquables. J’aime ainsi à croire que sa différence, incarné également dans ses yeux de couleurs différentes, faisait sa force.

Grace Gibbs

station st martin

"la plus emblématique des stations fantômes"

La station Saint-Martin est probablement la plus emblématique des station dites « fantôme ». Et ce, pour plusieurs raisons.


En effet, cette station mise en service en 1931, n’a été fréquentée des usagers du métropolitain parisien que huit petites années! Construite trop proche de ses voisines République et Strasbourg St Denis, elle sera jugée peu utile et fermée à la circulation au début de la seconde guerre mondiale. 
Mais n’allez pas croire que le calme y règne pour autant, non. Elle est aujourd’hui en partie occupée par l’association l’Armée du Salut, qui l’utilise comme accueil de jour pour les sans-abris. Et l’on doit ce geste de bonté de la part de la RATP, au rude hiver de l’année 1951 et à l’appel d’un certain abbé Pierre au gouvernement. 
Pour ce qui est de son aspect actuel, le quai d’accès à la ligne huit est recouvert d’un mur de parpaing et n’est plus visible. Cependant, n’hésitez pas à jeter un œil si vous êtes sur la ligne 9. Vous y verrez les graffitis recouvrant des publicités d’époque : Saint Martin étant l’inventeur des faïences, les publicités sont restées d’époque et sont de véritable chefs d’œuvres !

a

Miromesnil

Bretelle de raccordement